18 tonnes d’or pour la Côte d’ivoire en 2014

cotedivoire-gold-president 2

La production d’or en Côte d’Ivoire atteindra 18 tonnes en 2014, selon les chiffres communiqués par le gouvernement. C’est deux tonnes de plus que les projections faites au début de l’année.

Mines_or_STR_New_Reuters

Si elle reste encore en dessous de l’objectif de 20 millions de tonnes annoncé il y a quelques années par Abidjan pour l’horizon 2013, la production d’or de la Cote d’Ivoire progresse rapidement. Elle atteindra 18 tonnes sur l’ensemble de l’année 2014, a annoncé Burno Koné, le porte-parole du gouvernement ivoirien ce mardi. C’est deux tonnes de plus que les 16 tonnes évoqués plus tôt cette année par les autorités ivoirienne, et 16,8 % de plus que la production extraite en 2013. Cette dernière a été réévaluée à 15,4 tonnes – contre 13 tonnes auparavant.

Projets

Le pays qui compte actuellement quatre mines d’or en exploitation dans le pays – Ity exploitée par le canadien La Mancha, Agbaou de son compatriote Endehavour mining, Tongon du britannique RandGold Resources et Bonikro de l’australien Newcrest Mining – plusieurs projets aurifères devraient démarrer à partir de 2015, indiquent les autorités ivoirienne. Les groupes australiens Perseus Mining et Taurus Gold doivent lancer respectivement les mines d’or de Sissengue (nord) et d’Afema (sud-est), tandis que le britannique Amara Mining prévoit l’ouverture de sa mine d’or d’Angovia (centre-ouest)

« L’État a signé 8 permis d’exploitation de minerai d’or et 3 permis d’exploitation pour le manganèse. L’objectif est d’augmenter la proportion du secteur minier dans le PIB qui est actuellement à moins de 3 % », a expliqué Bruno Koné. En moins de trois ans, la Côte d’Ivoire a accordé 140 permis de recherche et d’exploration minière. (source: JA)

Cette exploitation d’or par des sociétés étrangères profite t-elle vraiment au pays? C’est ce sont qu’on espère en tout cas!

Comments are closed.