Airbus à la conquête du marché chinois signe un accord pour l’achat de cent Airbus A320

epalive785109

Alors qu’Angela Merkel est en visite à Pékin, la Chine a signé, jeudi, un accord pour l’achat de cent Airbus A320 pour 9,7 milliards de dollars. Une aubaine pour l’avionneur européen qui cherche à concurrencer Boeing sur le marché chinois.

La Chine a signé, jeudi 29 octobre, un accord portant sur l’achat de 100 avions moyen-courriers A320 auprès d’Airbus, a indiqué l’avionneur européen dans un communiqué.

La commande, d’un montant de 9,7 milliards de dollars au prix catalogue, a été dévoilée à l’occasion d’une visite officielle en Chine de la chancelière allemande Angela Merkel. L’accord a été signé à Pékin par Li Hai, PDG de China Aviation Supplies Holding Company (CAS) et Fabrice Brégier, PDG d’Airbus, précise le communiqué d’Airbus.

5228363_e696648fd24bbc514cefa0bc97e423b0f51184b2_545x460_autocrop

À cette commande d’une centaine d’avions s’est ajoutée la confirmation de l’acquisition de 30 long-courriers A330, pour une valeur de quelque 6,9 milliards de dollars (prix catalogue), qui faisaient déjà l’objet d’un protocole d’accord, conclu fin juin à Paris.

Airbus veut concurrencer Boeing en Chine

Airbus cherche à rattraper son retard sur le marché chinois, largement dominé par Boeing qui l’estime à 1 000 milliards de dollars au cours des deux prochaines décennies. Premier pays au monde en termes de croissance du nombre de passagers, la Chine verra ses volumes de trafic multipliés par quatre au cours des 20 prochaines années, donnant une demande de quelque 5 400 avions, estime Airbus. Les projections de Boeing tablent quant à elles sur un besoin de 6 330 avions de ligne sur la même période.

Pour s’attirer les bonnes grâces des sociétés chinoises et de Pékin, Airbus a accepté en juillet de construire un centre d’aménagement commercial et de livraison (C&DC) dédié à l’A330 à Tianjin, dans le nord-est de la Chine, où l’avionneur européen assemblait déjà des A320 vendus essentiellement à des compagnies aériennes locales.

Comments are closed.