Après la Chine et l’Europe, Peugeot veut conquérir l’Afrique

648x415_peugeot-301-exposee-27-septembre-2012-salon-auto-paris

Peugeot compte faire de l’Afrique son troisième marché après la Chine et l’Europe. Le constructeur a trouvé un chemin tout sauf droit pour y arriver.

Après une longue période d’attentisme au sud du Sahara, Maxime Picat, le directeur général de Peugeot, veut y revenir en force pour « faire de l’Afrique le troisième marché de l’entreprise après la Chine et l’Europe ». Son plan ? S’appuyer sur ses positions dans l’empire du Milieu, et sur son partenaire et actionnaire Dongfeng Motor.

Flux logistiques

« Les modèles tri-corps – comme la 301 -, conçus d’abord pour le marché chinois, se vendent bien sur le continent, et nous réfléchissons à réorienter les flux logistiques vers l’Afrique subsaharienne. À l’avenir, la région pourrait être approvisionnée par nos usines chinoises, très compétitives, et non plus depuis l’Europe », confie le dirigeant de la marque du groupe PSA, qui vient de créer en septembre une nouvelle direction Afrique – Moyen-Orient (MEA) travaillant sur ce sujet.

Durant le premier semestre 2014, le constructeur automobile a écoulé 81 600 véhicules dans la zone MEA. Une performance  en recul de 37,2 % sur un an.(source : JA)

Comments are closed.