Attentats Belgique, aux moins dix morts après les explosions

aeroport-de-bruxelles-victime-d-une-double-explosion-mardi-22-mars-2016

Les autorités belges ont demandé aux Bruxellois de restez où ils se trouvent, après les explosions survenues mardi matin à l’aéroport et dans une station de métro du quartier européen.

Plusieurs explosions ont frappé Bruxelles, mardi 22 mars, deux à l’aéroport de Zaventem et une à la station de métro Maelbeek. Au moins dix personnes ont été tuées et plusieurs autres ont été blessées. Le niveau d’alerte antiterroriste a été relevé à son état maximal pour toute la Belgique. L’un des deux explosions à l’aéroport est un attentat kamikaze, selon le procureur du roi de Belgique.

La capitale est, elle, paralysée : le métro a été fermé, ainsi que l’aéroport, les gares et autres transports publics. Les avions à destination de Bruxelles sont déroutés, cinq vols ont été déroutés vers l’aéroport de Paris.Tous les Thalys ou Eurostar à départ ou à destination de Bruxelles sont annulés. Les autorités belges ont demandé à la population de cesser de circuler.

« Restez où vous êtes », a intimé le centre de crise dans un tweet. Le Premier ministre Charles Michel a relayé cet appel à son tour. 

Les élèves des écoles de la ville sont confinés dans leurs établissements jusqu’à nouvel ordre.

Les explosions à Bruxelles ont eu des répercussions partout en Europe. Plusieurs grandes métropoles ont décidé d’augmenter d’un cran la sécurité, à l’instar de la préfecture de police de Paris, qui a renforcé les mesures dans les aéroports, les gares et les transports en commun.

Les services néerlandais de lutte contre le terrorisme ont eux aussi fait part d’un durcissement des mesures de sécurité dans les aéroports néerlandais, ainsi que d’un renforcement des contrôles à la frontière avec la Belgique. Les aéroports de Gatwick, près de Londres, tout comme ceux de Francfort ou Moscou, ont aussi rehaussé leur niveau d’alerte.

(france24)

Comments are closed.