Brad Pitt et Angelina Jolie, pourquoi divorcent-ils?

brad-and-angelina

Après Johnny Depp et Vanessa Paradis, voilà l’autre couple modèle d’Hollywood qui se délite avec fracas. Brad Pitt et Angelina Jolie représentaient un beau duo glamour et engagé, portant avec fierté pas mal de valeurs généreuses, à l’exemple de la famille arc-en-ciel qu’ils ont fondée ensemble, au fur et à mesure que grandissait leur amour.

Une famille, c’est ce qu’avait toujours souhaité Brad Pitt lorsqu’il rencontre Angelina Jolie sur le tournage de Mr. and Mrs. Smith, en 2004. Coup de foudre, adieuJennifer Aniston, les projecteurs se braquent soudain sur cette Angelina Jolie, croqueuse d’hommes comme de femmes, à la réputation bien sulfureuse, déjà mère d’un petit Maddox (désormais 15 ans), originaire du Cambodge, et de Pax (12 ans), un Vietnamien. Au contact de Brad Pitt, l’actrice voit sa cote professionnelle grimper en flèche tandis qu’elle semble se ranger en se construisant peu à peu l’image d’une mère altruiste.

Six enfants qui les poussent au mariage

Le couple adopte Zahara (11 ans), une petite Éthiopienne, puis accueille son premier enfant biologique, Shiloh (10 ans), et deux jumeaux nés en France, Knox et Vivienne, tous deux âgés aujourd’hui de 8 ans. Ils finissent même par se marier en 2014, à la demande expresse de leurs enfants, Angelina Jolie n’en faisant pas une priorité : leur amour et leur engagement commun suffisaient amplement à ses yeux. La rumeur annonçait même l’adoption prochaine d’un septième enfant, finalement jamais concrétisée…

Le couple a tout fait pour ne pas rester trop éloigné de sa progéniture. Il valsait avec les emplois du temps, embauchait du personnel pour la suivre et emmenait parfois toute la tribu sur les tournages. Au début de cette année, Brad et Angelina s’étaient même installés à Londres pour plus de commodités : l’acteur préparait la suite deWorld War Z et Angelina trouvait plus pratique de se fixer en Europe pour remplir ses missions humanitaires auprès des réfugiés, sous l’égide de l’ONU.

Unis dans les épreuves

Ils ont su également traverser des épreuves ensemble, notamment lorsque l’actrice perd sa mère adorée, Marcheline Bertrand, avec laquelle elle entretenait une relation fusionnelle, puis lors de sa double mastectomie en février 2013. À chaque fois, Brad Pitt est là, attentionné et prévenant. En novembre 2015, dans le quotidien suisse Le Matin, il rappelait encore combien Angelina lui était précieuse : « J’ai eu la chance de trouver l’amour de ma vie, mais cela demande du travail, ou plutôt de l’attention. Il ne faut jamais considérer l’autre comme un acquis… »

Alors, que s’est-il passé ? Depuis un an, la presse people rapportait des tensions dans le couple Jolie-Pitt. Rien de bien grave, a priori, mais elles prennent soudain une autre dimension après l’annonce de leur divorce. Il y a eu d’abord le tournage difficile du film d’Angelina, Vue sur mer, en 2014, qui pousse le couple dans ses retranchements et se termine par un vrai flop au box-office. Il y a également le rythme de fou que s’impose l’actrice, multipliant ses engagements humanitaires, quitte à envisager de laisser tomber sa carrière à Hollywood, ce que lui ne comprend plus. Elle maigrit, Brad s’inquiète. La presse évoque un ultimatum lancé à sa femme fin 2015 : soit elle prend conscience de sa tendance à l’anorexie, soit il la quitte… Le couple se serait une nouvelle fois disputé en juin 2016 au sujet de leur domaine de Miraval, dans le sud de la France, Angelina souhaitant s’en séparer tandis que Brad y est très attaché. Bref, le duo n’était plus sur la même longueur d’onde…

Tensions, alcool et drogue ?

Pire encore : selon les dernières informations données par le site américain TMZ, Angelina Jolie ne supporterait plus les accès de colère de son mari et ses penchants pour la consommation d’alcool et de cannabis, craignant même pour la sécurité de ses enfants – une assertion difficile à admettre quand on sait combien l’acteur aime sa tribu et s’est investi dans son éducation. Elle aurait en tout cas trouvé la situation suffisamment grave pour demander la garde physique de sa petite famille. Face à cette boue qui commence à s’écouler, Brad Pitt a tenu à réagir : « Je suis très attristé par tout cela, mais le plus important, c’est le bien-être de nos enfants. Je demande à la presse de leur laisser l’intimité qu’ils méritent durant ces instants difficiles. » Un vœu qu’Hollywood aura sûrement du mal à respecter dans les jours qui viennent. (le point)

Comments are closed.