Cinéma: Omar Sy nous en dit plus sur son rôle dans Jurassic World

PHO68d14e0e-d1df-11e3-976b-ea3cfe2d04d6-805x453

Mais quel rôle va donc interpréter Omar Sy dans Jurassic World, le quatrième volet de la franchise américaine ? Le principal intéressé maintenait jusqu’ici le mystère, tenu au secret, mais Colin Trevorrow, le réalisateur du film, a lui-même apporté la réponse dans une interview exclusive à Première. L’acteur français travaille directement dans la cage aux fauves aux côtés de Chris Pratt, le héros du film Les Gardiens de la galaxie ! « Il bosse sous les ordres de Chris, a détaillé le cinéaste. Il est aussi un dresseur de vélociraptors. Une fois que Chris, le dresseur en chef, a fini son job, il emmène les raptors dans leurs cages, il en prend soin, vérifie leur dentition, ce genre de trucs. Il a une relation très personnelle avec eux. Il y a cette super scène avec Vincent d’Onofrio où Omar parle français aux raptors. Vincent fait mine de comprendre, mais en fait il ne comprend rien… »

Et pas question pour Omar de faire de la figuration. « Il a un rôle beaucoup plus important que l’on imagine, déclare le réalisateur à Première. Il ne s’est pas pointé pour jouer une scène. » Colin Trevorrow se dit même fan de l’acteur d’Intouchables, à tel point qu’il lui a concocté un personnage sur mesure. « On a utilisé son aura et ses compétences d’acteur à fond. Ce n’est pas un rôle générique : dans X-Men Days of Future Past, n’importe qui aurait pu jouer Bishop, je trouve qu’ils ont gâché son incroyable personnalité. » Le cinéaste l’a trouvé « hyper cool » et n’a pas cherché à « l’américaniser ». « J’ai assumé le fait qu’il soit français », reconnaît-il. « Je suis un immense fan, j’ai passé beaucoup de temps en France, ma femme est française… »

La rumeur annonçait la mort de Sy dans l’épisode, déchiqueté par le nouveau monstre mis au point par les généticiens dingos du parc flambant neuf. Apparemment, le scénario est bien différent. « Personne ne veut faire mourir Omar, a précisé Trevorrow. Tout le monde s’attend à ce qu’il meure, je crois que vous allez appréciez le destin qu’on lui a réservé. » Ce qui permet d’envisager un retour du Français dans les épisodes suivants, puisque le studio Universal aurait déjà travaillé sur les suites avant même le début du tournage, comme l’a révélé l’an dernier le cinéaste.

De son côté, Omar Sy s’était montré enthousiaste à l’idée d’intégrer la franchise de Jurassic Park, initiée par Spielberg en 1993. Dès son arrivée sur le plateau, l’acteur avait posté une photo de son siège marqué à son nom et avait évoqué ses premiers rôles à Hollywood comme un véritable cadeau dans le magazine Vanity Fair. Très motivé, il a travaillé son anglais jusqu’à 10 heures par jour avec un professeur particulier afin de maîtriser vocabulaire et prononciation. Une démarche studieuse qui s’avère payante : Après Jurassic World, qui sort en juin prochain, Omar Sy sera à l’affiche d’Inferno, en 2016, une adaptation du best-seller de Dan Brown, avec Tom Hanks dans le rôle-titre. Bref, pour l’ancien gosse de Trappes, le rêve américain continue.

Comments are closed.