Colombie: l’avion d’une équipe de foot s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin

7786034368_les-secours-interviennent-lors-du-crash-de-l-avion-en-colombie-le-29-novembre-2016

Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombienne annonce la mort de 75 passagers et membres d’équipage.

Un avion qui transportait l’équipe brésilienne de football de Chapecoense dans l’État de Santa Catarina, s’est écrasé lundi 28 novembre près de la ville colombienne de Medellin, ont annoncé les autorités aéroportuaires. Selon un premier bilan officiel, communiqué par la police, il y aurait 75 morts, sur les 72 passagers et neuf membres d’équipage.

Parmi les rescapés : deux membres d’équipage, trois joueurs et un journaliste

D’après les autorités aéroportuaires, six personnes auraient survécu : deux membres d’équipage, trois joueurs et un journaliste. Trois footballeurs survivants ont été identifiés. Il s’agit du défenseur Alan Ruschel, du gardien titulaire Danilo et du gardien remplaçant Jakson Follmann. Ils ont été conduits à l’hôpital.

Le Brésil a décrété trois jours de deuil national après le crash. Le président brésilien Michel Temer a exprimé sa solidarité aux victimes et à leurs familles : « Le gouvernement fera tout pour apaiser la douleur des amis du sport et du journalisme ».

Selon les responsables de l’aéroport José Maria Cordova, l’appareil s’est écrasé à Cerro Gordo, dans la commune de La Union. L’aéroport a précisé que l’accès au site du crash, situé à environ 50 km de Medellin, n’est possible que par voie terrestre en raison des « conditions climatiques ».

Une panne sèche ?

« Apparemment, l’avion est tombé en panne sèche », a indiqué Elkin Ospina, maire de La Ceja, une commune voisine de La Union. D’après lui, les secours sont déjà sur place et les centres médicaux de la région se préparent à recevoir les blessés.

Le club de football de Chapecoense, qui évolue actuellement en Série A, la première division du football brésilien, a simplement réagi par un message sur son compte Twitter. Il a publié une image du blason du club en deuil, passant du vert au noir.

Les joueurs se rendaient à Medellin pour y affronter l’Atletico Nacional dans le match aller de la finale de la Copa Sudamericana [équivalent sud américain de la Ligue Europa].

La compétition a été suspendue à la suite de ce crash, a annoncé mardi la Confédération de football de la région (Conmebol). Le président, le Paraguayen Alejandro Dominguez, s’est immédiatement rendu à Medellin.

Avec AFP

Comments are closed.