Eurostar se remet à neuf avec l’e320

Eurostar320

La filiale britannique de la SNCF a dévoilé ce jeudi les rames qui remplaceront ses vieux TGV d’Alstom. Aux 10 rames déjà commandées à Siemens, elle en ajoute 7.

« C’est un nouveau départ pour Eurostar! ». Nicolas Petrovic, le directeur général de l’opérateur ferroviaire, dont SNCF détient la majorité du capital au côté de la SNCB et de l’Etat britannique (qui a mis en vente sa participation) n’était pas peu fier en dévoilant un exemplaire de l’e320 à l’occasion des 20 ans du groupe. Ces nouvelles rames de l’allemand Siemens qui se sont tant fait désirées ! Commandées en 2010, retardées d’un an pour des raisons techniques, sans parler du procès ouvert par le français Alstom, mais abandonné en 2012, elles n’entreront en service que fin 2015.

Capables de transporter jusqu’à 900 passagers, l’équivalent de deux A380 de Singapore Airlines, elles permettront de s’adapter à la croissance des 20 prochaines années. Preuve de son optimisme, le patron français a d’ailleurs annoncé avoir commandé 7 rames supplémentaires, en plus des 10 prévues depuis 2010. « Ayant déjà connu dix années consécutives de croissance, nous continuons d’enregistrer une croissance record s’est-il félicité. A seulement un an de la mise en circulation de l’e320, nos voyageurs verront bientôt une transformation complète de notre service ».

Le wifi sera gratuit

Ces trains dernier cri, dont le design intérieur et extérieur a été conçu par la société italienne Pininfarina offre un coup de jeune à la flotte d’Eurostar. « Nos contraintes étaient importantes, confie cependant Fabio Filippini, responsable du design chez Pininfarina. Car il fallait être capable de s’adapter à la consigne de créer 20% de capacités supplémentaires tout en conservant le confort ». Un impératif qui donne à ces nouvelles rames un aspect certes moderne mais parfois un peu froid.

Pour gagner de l’espace les sièges sont plus minces. Les Italiens ont également trouvé un système de tablette rétractable dans les carrés qui permet de ne pas être obligé de ranger ses affaires en la repliant. Par ailleurs, afin de conserver un aspect « chaleureux » et « rompre avec la monotonie », les couleurs des sièges sont alternées : marron et beige dans les classes Premier et Business Premier, gris et bleu cobalt dans la classe Standard.

Côté services à bord : le wifi sera disponible et gratuit pour tous les passagers, y compris dans le tunnel sous la Manche. En cuisine, le chef Français Raymond Blanc, coqueluche des Britanniques (qui représentent 50% des passagers de l’Eurostar), renouvelle sa carte deux fois par an mais propose « au moins quatre à six nouveautés par mois, soit le nombre de fois que nos passagers prennent en moyenne la Classe Premier » confie-t-il.

Un investissement qui dépasse le milliard

Plus rapides, les nouvelles rames roulent jusqu’à 320 km/h contre 300 km/h actuellement. Et pour éviter que certains passagers soient frustrés de se retrouver dans l’un de ses vieux trains -ils lui ont été livrés par Alstom il y a 20 ans- Eurostar va également consacrer 126 millions d’euros à leur rénovation. Coût total de ce méga-investissement dans la modernisation de ses trains: 1 milliard de livres, soit 1,260 milliard d’euros.

L’opérateur ferroviaire va également rénover ses bureaux de vente ainsi que ses salons Business à St Pancras, Lille et Paris. Les e320 ont vocation à desservir les nouvelles destinations qu’ouvrent Eurostar à partir de 2015 : d’abord la Provence, via Lyon, Avignon et Marseille. Puis en 2016, des liaisons directes vers Anvers, Rotterdam et l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol.(source :challenges)

 

Comments are closed.