La 59e cérémonie des Grammy Awards, un sacre pour la chanteuse britannique Adele

adele-main-759

Le monde de la musique a assisté au sacre d’Adèle. La 59e cérémonie des Grammy Awards s’est déroulée à Los Angeles dans la nuit de dimanche à lundi. La diva britannique a été couronnée de 5 récompenses, dont les trois trophées les plus prestigieux : Meilleur album, Meilleur enregistrement et Meilleure chanson pour son single Hello. Un immense tube, donc le Grammy de la Meilleure chanson était attendu. Mais beaucoup de monde, y compris Adele, pensaient que la favorite pour le Meilleur album c’était Beyoncé pour Lemonade. « Album monumental, a dit Adele, sur scène, en pleurant devant Beyoncé.

The 59th GRAMMY Awards - Show

Car Beyoncé, en larmes, est très enceinte de jumeaux, et sa performance sur scène était à couper le souffle, rarement d’aussi belles choses sont diffusées à la télévision en direct avec de l’esthétique, d’art, mélange de ballet, de mime, avec des effets vidéos incroyables. Une ode à la maternité, entre déesse Shiva et Ave Maria. Beyoncé repart quand même avec deux nouveaux Grammys, dont celui du Meilleur clip et celui du Meilleur album de musique urbaine. Ça lui en fait 22 en tout, comme U2 et John Williams, le célèbre compositeur des musiques de films de Steven Spielberg et de la saga Star Wars. Et ils ne sont pas nombreux à avoir davantage de Grammy Awards que Queen  B. : Stevie Wonder, le pianiste Vladimir Horowitz, les chefs d’orchestre Solti et Boulez. Beyoncé reste l’une des plus grandes artistes de l’histoire de la musique.

Une soirée marquée par les hommages

La soirée a été aussi marquée par les hommages aux grands artistes décédés depuis un an. D’abord à George Michael, par sa compatriote britannique Adele, piano et cordes, version sensuelle plus que sexuelle de Fastlove. Comme l’an passé, Adele a eu un problème de micro. Elle a du recommencer. Heureusement la chaîne CBS a eu le temps de biper le gros « Fuck » qu’elle a lancé en direct. Elle a été encouragée par la salle du Staples center.

Autre hommage à Prince, par Bruno Mars, tout en mauve, Minneapolis 1984, l’album Purple Rain, Let’s Go Crazy. Et David Bowie récompensé à titre posthume de 5 Grammysdont la meilleure chanson rock Blackstar. Ce qui est incroyable c’est qu’il n’avait eu de son vivant que deux Grammys.

Et des piques politiques contre Trump

D’autres choses à noter comme le duo enflammé, à tous les sens du terme, de Lady Gaga et Metallica. Pentatonix, le groupe texan a cappella, avec une reprise de ABC des Jackson Five. Difficile aussi de lister toutes les références à Trump, Jennifer Lopez a cité la Prix Nobel de Littérature Toni Morrison : « Nul besoin du silence, nulle place pour la peur ».Katy Perry a chanté son nouveau titre avec un mur qui montait autour d’elle. Elle portait un bandeau, « Persist », nouveau signe de ralliement des féministes américaines. Un groupe de rap a été encore plus clair contre Trump.

Et puis les deux Frenchies de Daft Punk ont enfilé leurs casques rutilants, leurs tenues de cuir, dans des teintes de rose, avec The Weekend, pour I Feel it coming, l’une des meilleures chansons de l’année.

Voici les gagnants dans les grandes catégories.

Album de l’année:
*GAGNANT* 25 — Adele
Lemonade — Beyoncé
Purpose — Justin Bieber
Views — Drake
A Sailor’s Guide To Earth — Sturgill Simpson

Enregistrement de l’année (qui récompense un titre):
*GAGNANT* Hello — Adele
Formation — Beyoncé
7 Years — Lukas Graham
Work — Rihanna avec Drake
Stressed Out — Twenty One Pilots

Chanson de l’année (qui récompense des auteurs-compositeurs):
Formation — Khalif Brown, Asheton Hogan, Beyoncé Knowles & Michael L. Williams II (Beyoncé)
*GAGNANT* Hello — Adele Adkins & Greg Kurstin (Adele)
I Took A Pill In Ibiza — Mike Posner (Mike Posner)
Love Yourself — Justin Bieber, Benjamin Levin & Ed Sheeran (Justin Bieber)
7 Years — Lukas Forchhammer, Stefan Forrest, Morten Pilegaard & Morten Ristorp (Lukas Graham)

Meilleur nouvel artiste:
Kelsea Ballerini
The Chainsmokers
*GAGNANT* Chance The Rapper
Maren Morris
Anderson .Paak

Meilleur album pop:
*GAGNANT* 25 — Adele
Purpose — Justin Bieber
Dangerous Woman — Ariana Grande
Confident — Demi Lovato
This Is Acting — Sia

Meilleure performance pop solo:
*GAGNANT* Hello — Adele
Hold Up — Beyonce
Love Yourself — Justin Bieber
Piece By Piece (Idol Version) — Kelly Clarkson
Dangerous Woman — Ariana Grande

Meilleure performance pop duo/groupe:
Closer — The Chainsmokers avec Halsey
7 Years — Lukas Graham
Work — Rihanna avec Drake
Cheap Thrills — Sia avec Sean Paul
*GAGNANT* Stressed Out — Twenty One Pilots

Meilleur enregistrement dance:
Tearing Me Up — Bob Moses
*GAGNANT* Don’t Let Me Down — The Chainsmokers avec Daya
Never Be Like You — Flume avec Kai
Rinse & Repeat — Riton avec Kah-Lo
Drinkee — Sofi Tukker

Meilleur album dance/électronique:
*GAGNANT* Skin — Flume
Electronica 1: The Time Machine — Jean-Michel Jarre
Epoch — Tycho
Barbara Barbara, We Face A Shining Future — Underworld
Louie Vega Starring…XXVIII — Louie Vega

Meilleur album rock:
California — Blink-182
*GAGNANT* Tell Me I’m Pretty — Cage The Elephant
Magma — Gojira
Death Of A Bachelor — Panic! At The Disco
Weezer — Weezer

Meilleur album de musique alternative:
22, A Million — Bon Iver
*GAGNANT* Blackstar — David Bowie
The Hope Six Demolition Project — PJ Harvey
Post Pop Depression — Iggy Pop
A Moon Shaped Pool — Radiohead

Meilleur album contemporain:
*GAGNANT* Lemonade — Beyoncé
Ology — Gallant
We Are King — KING
Malibu — Anderson .Paak
Anti — Rihanna

Meilleur album R&B:
In My Mind — BJ The Chicago Kid
*GAGNANT* Lalah Hathaway Live — Lalah Hathaway
Velvet Portraits — Terrace Martin
Healing Season — Mint Condition
Smoove Jones — Mya

Meilleur album rap:
*GAGNANT* Coloring Book — Chance The Rapper
And the Anonymous Nobody — De La Soul
Major Key — DJ Khaled
Views — Drake
Blank Face LP — ScHoolboy Q
The Life of Pablo — Kanye West

Meilleur album country:
Big Day In A Small Town — Brandy Clark
Full Circle — Loretta Lynn
Hero — Maren Morris
*GAGNANT* A Sailor’s Guide To Earth — Sturgill Simpson
Ripcord — Keith Urban

Meilleure bande-sonore de type compilation pour un média visuel:
Amy — (artistes variés)
*GAGNANT* Miles Ahead — Miles Davis & artistes variés)
Straight Outta Compton — (artistes variés)
Suicide Squad (Collector’s Edition) — (artistes variés)
Vinyl: The Essentials Season 1 — (artistes variés)

Meilleure bande sonore pour un média visuel:
Bridge of Spies — Thomas Newman, composer
Quentin Tarantino’s The Hateful Eight — Ennio Morricone, compositeur
The Revenant — Alva Noto & Ryuichi Sakamoto, compositeur
*GAGNANT* Star Wars: The Force Awakens — John Williams, compositeur
Stranger Things Volume 1 — Kyle Dixon & Michael Stein, compositeur
Stranger Things Volume 2 — Kyle Dixon & Michael Stein, compositeur

Meilleur vidéoclip:
*GAGNANT* Formation — Beyoncé
River — Leon Bridges
Up & Up — Coldplay
Gosh — Jamie XX
Upside Down & Inside Out — OK Go

Meilleur film musical:
I’ll Sleep When I’m Dead — Steve Aoki
*GAGNANT* The Beatles: Eight Days A Week The Touring Years — (The Beatles)
Lemonade — Beyoncé
The Music Of Strangers — Yo-Yo Ma & The Silk Road Ensemble
American Saturday Night: Live From The Grand Ole Opry — (artistes variés)

Comments are closed.