Les conditions météo responsable du crash du vol TransAsia Airways GE22 ?

Quarante-huit personnes sont mortes et dix ont été blessées dans le crash d’un avion de la compagnie TransAsia Airways sur une île au large de la côte occidentale de Taïwan, mercredi 23 juillet.

Dans des conditions climatiques très difficiles, l’avion a tenté un atterrissage d’urgence à l’aéroport régional de Magong, sur l’île de Penghu, lorsqu’il s’est écrasé sur la piste. Parti de Kaohsiung (sud-ouest de Taïwan), l’appareil est tombé sur deux maisons après avoir réclamé l’autorisation d’effectuer une deuxième tentative d’atterrissage. Cinq personnes à terre ont été blessées.

Selon les autorités, l’avion s’est écrasé à sa deuxième tentative d’atterrissage. « La tour de contrôle a perdu le contact avec l’appareil peu de temps après qu’il a demandé un ‘go-around’ (une deuxième tentative d’atterrissage) », a précisé Shen Chi. 

Le vol GE22 venait de Kaohsiung (Taiwan) et avait été retardé en raison des intempéries provoquées par le typhon Matmo, selon le responsable.

Les premières informations relatives à ce vol font état d’un départ de l’aéroport de Xiaogang, au sud de Taïwan, en direction de la Chine, c’est à dire en plein dans la direction de l’oeil du typhon. Au moment du crash, le typhon était en catégorie 1. Autour de l’œil du typhon, de nombreux orages particulièrement violents et très pluvieux éclataient en pleine nuit : ce mercredi, la visibilité était inférieure à 800 mètres dans une ambiance chaotique. L’avion avait déjà décollé avec plus d’1h30 de retard en raison du mauvais temps. Environ une heure après le décollage, le pilote a demandé un atterrissage d’urgence en raison de la météo extrême, mais celui-ci lui a été refusé pour des raisons de sécurité. Juste après avoir fait une deuxième demande d’atterrissage, la tour de contrôle a perdu contact avec l’appareil.

A quelques kilomètres de là, un autre avion transportant 9 personnes a raté son atterrissage à l’aéroport de Magong. Tous les passagers sont blessés mais vivants.

Aucune information officielle ne permet, à l’heure actuelle, d’établir un lien certain avec la météo qui sévit actuellement sur Taïwan et il faudra attendre le rapport des experts avant de pouvoir se prononcer. Cependant, il conviendra de comprendre pourquoi l’avion avait pris la direction de la côte chinoise, encore touchée par le typhon Matmo, alors que les conditions météo restaient extrêmement défavorables.

 

 

Comments are closed.