Les endroits insolites à visiter

Le monde regorge de merveilles naturelles dont nous sommes loin d’imager l’existence.

Heureusement, pour certaines d’entre elles, celles-ci sont protégées par les Gouvernements et reconnues Patrimoine Mondiale de l’Unesco.

 Partons à la découverte de 4 endroits insolites

                                 

PAMUKKALE, Turquie                                

                              pamakkale

Pamukkale (« château de coton » en turc) est une tufière entièrement élaborée par les eaux chaudes qui s’écoulent des entrailles de la montagne. Il est inscrit depuis 1988 conjointement avec Hiérapolis sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il est situé dans la région égéenne de la Turquie intérieure, dans la vallée de la rivière Menderes, qui a un climat tempéré pour la plupart de l’année.

Le site comporte 17 sources et certaines d’entre elles ont une température de plus de 45°C, et sont saturées de sels minéraux et de gaz carbonique. Ce dioxyde de carbone, en se libérant dans l’air, fait précipiter le carbonate de calcium contenu dans l’eau, lequel se dépose, sous forme pâteuse, sur les flancs de la colline et durcit ensuite lors de l’évaporation de l’eau. Ce phénomène naturel laisse des couches blanches sur la pierre, ce qui donne à la montagne une apparence de forteresse de coton.

Lorsque la zone a été déclaré site du patrimoine mondial, les hôtels ont été démolis et la route supprimée et remplacée par des bassins artificiels. Le port de chaussures dans l’eau est interdit pour protéger les dépôts.

 

LE LAC HILLIER, LAC ROSE DE MIDDLE ISLAND, Australie

                                                 jean paul ferrero

Le lac Hillier en Australie présente certainement une des plus grandes énigmes scientifiques.

Découvert en 1802 par l’explorateur britannique Matthew Flinders, ce lac salé est situé sur la plus grande des îles qui forment l’Archipel de la Recherche, près du parc national Cape Arid, en Australie-Occidentale. Long de 600 mètres et large de 250 mètres, il est séparé de l’océan par une plage de sable blanc et se trouve au beau milieu d’une forêt d’eucalyptus. Sa salinité est telle que des dépôts de sel blanc se sont formés sur ses rives. Le Lac Hillier a la particularité d’avoir un rose vif et permanent inégalé, une couleur qui persiste lorsque l’on verse l’eau de ce lac dans un verre.

Jusqu’à maintenant, les scientifiques qui ont travaillé sur l’île n’ont pas su expliquer l’origine de la couleur rose du lac Hillier. Et comme pour tout phénomène qui ne trouve pas d’explication rationnelle et scientifique, les légendes urbaines affluent. Malgré la particularité colorée du lac, son eau ne présente pas de danger pour l’Homme, il est donc possible de s’y baigner, malgré sa salinité.

 

LES CASCADES DE DINDEFELO, Sénégal

thumb (3)

Dindéfélo qui signifie « aux pieds de la montagne » dans la langue peul est un village situé à 30 kms de Kédougou.

Classé Patrimoine Mondial de l’Unesco, il est installé auprès d’un plateau de 450 m d’altitude  à moins d’une dizaine de kilomètres de la frontière Sénégalo-guinéenne. Ce parcours d’aventure à travers la forêt dense proposera une baignade bien méritée. Dans une nature luxuriante, une chute d’eau haute de 100 m vient finir sa course dans un bassin naturel. L’occasion, rare, d’un bain frais et rassérénant.

On y retrouve une véritable piscine naturelle tapissée de gros blocs de roche et constituée d’une eau fraîche et limpide.

 

LA PLAGE CACHEE DES ILES MARIETA, Mexique

                    Ile-marieta_1                    

Les îles Marieta est un archipel inhabité près des côtes de Nayarit, au Mexique. Cette ancienne zone militaire devenue parc national protégé par le gouvernement mexicain est une destination touristique très prisée notamment pour sa plage artificielle créée par l’explosion d’une bombe ainsi que pour sa faune marine abondante.

Située dans une sorte de cratère à ciel ouvert et baignée de soleil, cette plage est artificielle et a été créé suite à l’activité volcanique. Affectueusement surnommée « la plage cachée » ou encore « la plage de l’amour »(Playa del Amor), ce banc de sable uniquement accessible à marée basse attire des touristes du monde entier. Ce spot est connu et apprécié par les plongeurs puisque l’archipel dénombre plus de 100 espèces de poissons de récifs.

La plage Playa del amor n’est qu’accessible qu’en marée basse et après avoir traversée une grotte à la nage mais elle offre une plage d’eau cristalline et de sable blanc. Cette plage pourrait avoir vu le jour suite à une bombe lors d’essai militaire ce qui lui vaut le nom de « plage cachée ».

 

Comments are closed.