L’homme d’affaires et militant politicien algérien Rachid Nekkaz voudrait racheter 51% de Charlie Hebdo

Rachid-Nekkaz1

Rachid Nekkaz, Président du MJC (Mouvement pour la Jeunesse et le Changement), avait affirmé avoir proposé de racheter 51% de Charlie Hebdo, tout en condamnant avec la plus grande force l’attaque contre le Journal Charlie Hebdo qui a fait 12 morts.

L’ancien candidat malheureux aux présidentielles du 17 avril passé qui été l’invité Spécial d’Echorouk News proposé de racheter 51% de Charlie Hebdo en 2012 contre 350 000 Euros,mais le directeur du Magasine « Charb » ayant été éliminé dans la fusillade qui a visé ce mercredi le siège de Charlie Hebdo a refusé catégoriquement qu’un algérien musulman détient le plus grand nombre d’action. «Je suis prêt à payer encore plus pour que les français comprennent que les vrais musulmans ne tuent pas»,a affirmé Nekkaz, ajoutant qu’il a pour objectif d’imposer l’autocensure sur le magazine qui a offensé notre prophète (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui), chose intolérée et vivement dénoncée par chaque musulman.

Au moment où Rachid Nekkaz condamne avec la plus grande force l’attaque contre le Journal qui a fait 12 morts, considérant que ce crime horrible porte atteinte à l’image de l’Islam et des Musulmans, il a notamment affirmé que l’extrême droite dirigée par Marine le Pen sera le premier bénéficiaire des accusations attribuées aux musulmans, en particulier dans ces moments actuels, où l’islamophobie monte crescendo, qui ne se limite pas seulement en France, mais aussi dans d’autres pays européens.

Rachid Nekkaz, qui avait promis de régler les amendes infligées aux femmes portant le voile intégral, a réitéré son soutien à cette catégorie en promettant de continuer à payer les contraventions de plusieurs femmes musulmanes en France, notant qu’il a payé plus de 90 000 amendes depuis 4 ans. (source:algerieconfluences)

Comments are closed.