Michael Kors fait appel à Solange Knowles en tant qu’égérie it girl

Pour l’automne-hiver 2016, MICHAEL Michael Kors a fait appel à non pas une, mais à quatre égéries de choix pour une campagne d’inspi­ra­tion street style. 100% chic. 100% réus­sie. 100% its-girls.

wp-1472740996783

Trench jeté sur les épaules, pantoufles croco, jean boyish et blouse longue et fluide, Solange Knowles, lunettes vissées sur le nez, semble tout droit sortie des seven­ties. A son bras, le must-have de la rentrée: le sac Brook­lyn en cuir et oeillets. Pour une relec­ture contem­po­raine d’une certaine idée de la mode par MICHAEL Michael Kors. La griffe érige la jeune femme comme l’une de ses ambas­sa­drices pour sa campagne automne-hiver 2016, shoo­tée par le photo­graphe de street style, Tommy Ton. Et si la jolie brune parade tout sourire avec ses boucles dans les artères agitées de Big Apple, elle partage la vedette avec trois autres muses de choix.

Soo Jo Park, tout en blon­deur péroxy­dée, a jeté son dévolu sur les nouveaux venus MICHAEL Michael Kors, avec son modèle Brook­lyn besace. Une pièce dans l’air du temps, à twis­ter avec toute sa garde-robe, casual ou sophis­tiquée. Parmi ce casting éclec­tique, on retrouve la prin­cesse Olym­pia de Grèce, tour à tour sage en col roulé et chemise rayée, ou encore edgy avec son slim cuir. Nina Agdal elle aussi incarne la plura­lité de la femme MICHAEL Michael Kors avec son sac Isidore au bras.

« La mode est une célé­bra­tion du style indi­vi­duel, et j’ai toujours imaginé la ville de New York comme le runway ultime. Notre campagne The Walk a été une oppor­tu­nité formi­dable pour nous de voir nos sacs préfé­rés de l’automne à travers de nouveaux filtres, a confié Michael Kors. Le style est telle­ment subjec­tif. Il n’y a rien de plus exci­tant pour moi que de voir mes produits prendre vie grâce à des person­na­li­tés diffé­rentes. »

The Walk, une campagne sur-mesure pour les its-bags MICHAEL Michael Kors.

Sac en cuir et œillets « Brook­lyn », MICHAEL Michael Kors, 525 euros

Besace en cuir et œillets « Brook­lyn », MICHAEL Michael Kors, 375 euros

Sac bandou­lière en suède « Isadore », MICHAEL Michael Kors, 375 euros

Pochette en cuir et œillets « Brook­lyn », MICHAEL Michael Kors, 295 euros

 

La vidéo de présentation ci-dessous:

Comments are closed.