L’endométriose une maladie trop souvent ignorée, le top model Millen Magese se confie sur son combat

Millen-Magese-July-447x600

 

D’une reine de beauté à un Top Model International c’est l’incroyable ascension de Millen Magese ce mannequin venu tout droit de la Tanzanie qui se destinait au métier d’avocate.

Elue Miss Tanzanie 2001, Millen Magese de son vrai prénom Hapiness a commencé son parcours en gagnant le titre de Miss Temeke puis a grimpé jusqu’à la finale nationale où elle est couronnée Miss Tanzanie.

Elle décroche la couverture du magazine Cosmopolitain au Kenya en 2005 et dès lors c’est la consécration. Elle signe 2 grands contrats chez Ford Models à New York et Ice Model Management en Afrique du Sud.

Millen est aujourd’hui un des top model les plus demandés en Afrique.

Elle se confesse lors de son interview dans le magazine Radiant Health Magazine de la parution juillet/août 2014, et nous parle ouvertement de son combat contre l’endométriose qui est maladie incurable trop souvent ignorée. Cette maladie lui a été diagnostiqué à 25 ans et elle admet que cela a eu un effet négatif sur sa carrière et ses relations personnelles.

Cette maladie découle d’un problème gynécologique pouvant causer des douleurs pelviennes intenses, l’infertilité mais peut aussi générer une véritable souffrance psychique car les femmes touchées ont besoin d’en parler.

Millen, restée très discrète sur le sujet dévoile avoir subi une procédure de récupération d’oeuf afin de sauver certains ovules et avoir la chance de concevoir des enfants dans le futur.

« Je n’étais pas toujours ouvert sur le sujet jusqu’à un élément déclencheur en février; je n’ai pu produire que trois ovules. Cela a pris le dessus sur moi émotionnellement sans compter les frais financiers que cela a impliqué. Et quand la tracée pour sauver mes trompes de Fallope n’a conduit à rien, c’est la que j’ai décidé d’en parler. » Dit-elle.

Millen reconnait que l’actrice nigériane Rita Dominic l’a inspiré à en parler. Millen a pris conscience de l’impact médiatique de cette cause défendue par Dominic sur la sensibilisation de la condition au Nigeria pendant le Mois d’Endométriose Mondial en mars 2014.

10007528_258230714355230_106674177_n

 

Lors d’un discours très émouvant Millen s’exprime :

« Je me remettais encore de ma procédure de récupération d’oeuf et le résultat était juste trop émotionnel. Avec tout ce qui m’arrivait, j’ai pris conscience qu’il était de mon devoir d’en parler et de ne plus penser qu’à moi. Si je peux aider au moins une femme, alors c’est assez pour moi. Ça fait du bien de pouvoir toucher pas mal de femmes et encore mieux de n’être plus seule à passer par là et d’être capable de parler de ce problème car cela fait partie de ma thérapie de guérison. ».

Vous ne pouvez pas avoir idée de la pression émotionnelle, la dépression, la frustration et les questions auxquelles j’ai été amenée à me poser à moi-même, comme quelqu’un luttant contre un défi médical pour lequel l’un des symptômes est comme un tabou auquel on ne peut parler en tant que femme africaine : Règles douloureuses ou douleurs pendant les relations sexuelles.  Ce sont des choses qui sont privées pour la plupart d’entre nous, Africains et je ne savais pas comment cela allait être perçu par les gens et en tant que figure publique comment cela allait être interprété. Mais je n’en parle pas en tant que figure publique. J’en parle en tant que femme.

Millen-Magese-July-2014-BellaNaija.com-02      Millen-Magese-July-2014-BellaNaija.com-03-600x559 (1)
En espérant que ce discours très touchant de la top model Millen faisant face à cette maladie ouvrira un peu plus les mentalités et donnera un peu plus de courage à toutes les femmes du Monde entier faisant face à cette maladie et aux ravages émotionnelles qu’elle peut causer.

Plus d’infos sur la maladie : http://www.endofrance.org/

 

Comments are closed.