Nabilla placée en garde à vue pour avoir poignardé son compagnon

video-allonabilla-la-demande-en-fiancailles-de-thomas-a-nabilla-bouleverse-la-toile_53d21d03ac3e8

La star de télé-réalité Nabilla Benattia a été placée en garde à vue dans la nuit de jeudi à vendredi, soupçonnée d’avoir blessé au couteau son compagnon, Thomas Vergara, qui avait participé lui aussi à l’émission des Anges de la téléréalité. Les premiers éléments de l’enquête sont à charge contre Nabilla. Revue de détails.

> Nabilla contredite par les images vidéos

Selon les informations de BFMTV, les pompiers sont intervenus à 2h30 du matin dans un hôtel de l’Ile Seguin, à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine. C’est Nabilla en personne qui a prévenu le réceptionniste du lieu.

Interrogée par les policiers, Nabilla Benattia a déclaré que trois hommes les avaient agressés, elle et son compagnon. Problème, les images de vidéosurveillance de l’hôtel infirment cette histoire et aucune trace de sang n’a été retrouvée au lieu présumé de l’agression, a appris BFMTV. Des relevés sont en cours dans la chambre de l’hôtel où ce se serait déroulée l’altercation.

Le couteau retrouvé au pied de l’immeuble n’avait de tâche de sang mais les enquêteurs pensent que Nabilla a pu essuyer la lame avant de jeter le couteau par la fenêtre, affirme RTL

Nabilla a fait un malaise

Nabilla a été placée en garde à vue à 3h40 du matin avant de faire un malaise et d’être transportée à l’hôpital, selon les informations de BFMTV. Nabilla n’était ni sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants, rapporte Le Parisien

Thomas au bloc opératoire

Thomas Vergara a été touché au thorax et hospitalisé dans un état « sérieux » même si son pronostic vital n’est actuellement pas engagé malgré des blessures au coeur et aux poumons. Il se trouve actuellement au bloc opératoire. Thomas Vergara refuse par ailleurs de porter plainte contre sa compagne.

Que risque Nabilla?

Si les faits sont confirmés Nabilla Benattia pourrait se voir inculpée de « violences aggravées (arme  sur son concubin), donc elle encourt 5 ou 7 ans de prison selon la gravité des blessures », explique avec les précautions d’usage Maître Eolas sur twitter.

L’avocat précise également que « en matière de violences comme pour 99% des délits, la plainte de la victime n’est pas nécessaire ».

Les faits sont qualifiés de « tentative d’homicide », selon RTL, après décision des magistrats du parquet de Nanterre. (source :bfmtv)

Comments are closed.