NBA: Les Golden Stade affronteront les Cleveland en Final

curry-et-ses-coequipiers-celebrent_3b40db3131f9ffc62e537975b2da22bd

Le champion en titre Golden State s’est qualifié pour la finale NBA où il retrouvera comme en 2015 Cleveland. L’équipe de Stephen Curry est venue à bout d’Oklahoma City quatre victoires à trois dans la finale de Conférence Ouest.

On prend les mêmes et on recommence. Pour la deuxième année consécutive, la finale NBA va opposer l’équipe de Golden State à celle de Cleveland. Les tenants du titre, les Warriors, ont finalement réussi à se qualifier face à Oklahoma City au terme du septième et ultime match de la finale de Conférence Ouest.

Grâce à leur victoire 96 à 88, ils ont remporté la série quatre victoires à trois et sont devenus la dixième équipe dans l’histoire des play-offs, la quatrième dans une finale de conférence, à se hisser pour le tour suivant après avoir été menée trois victoires à une.

La star de l’équipe Stephen Curry, MVP (« Most Valuable Player », meilleur joueur de la saison régulière), a une nouvelle fois guidé les siens. Alors que le Thunder a eu jusqu’à 13 points d’avance pendant le deuxième quart-temps, le meneur des Warriors s’est lancé dans une nouvelle série de paniers à trois points : sept sur l’ensemble du match et surtout 32 sur l’ensemble des confrontations contre OKC, du jamais vu dans une série de playoffs.


« On est des survivants »

Mais comme ils sont les premiers à le reconnaître, les Warriors sont passés tout près de l’élimination face à OKC. « On a connu des hauts et des bas, on n’a jamais perdu confiance, mais ils nous ont donné beaucoup de mal », a admis Curry.

« On est des survivants face à cette incroyable équipe qui a bien failli nous éliminer et qui méritait autant que nous d’être en finale », a renchéri l’entraîneur de Golden State Steve Kerr.

Les Warriors retrouveront lors de la finale les Cleveland Cavaliers, pour la même affiche qu’en 2015. L’équipe de LeBron James a fait forte impression en play-offs, avec seulement deux défaites et douze victoires contre Detroit (4-0), Atlanta (4-0) et Toronto (4-2). Contrairement à l’an passé, le King James sera épaulé par Kyrie Irving et Kevin Love, absents sur blessure lors de la finale 2015.

 

Comments are closed.