New-York: La ville s’apprête à connaître l’une des tempêtes de neige les plus violentes de son histoire?

5509433

Depuis hier soir, une tempête de neige paralyse la région de New-York jusqu’au Massachusetts. Une quarantaine de centimètres est tombée en l’espace d’une journée, l’événement majeur s’étant finalement décalé un peu plus au nord-est.

Le point ce mardi à 18h (heure française)

La tempête Juno a été moins dramatique que prévu et heureusement. Par rapport aux prévisions initiales, le centre de la tempête Juno s’est décalé de 50 km plus à l’est, ce qui a eu pour conséquence de moins impacter la ville de New-York. Son intensité, bien que très importante, fut également un peu moins forte.

Juno a touché plus particulièrement l’Etat de New-York, les états du Massachusetts, du Connecticut et du New Hampshire. On a relevé les cumuls de neige suivants :

– Etat de New-York : 71 cm à Orient au nord-est de N.York sur Long Island, 62 cm à Mattituck sur Long Island, 27 cm à l’aéroport de Laguardia à N.York  et près de 20 cm à Central Park (ville de New-York).

– état du Massachusetts : 66 cm à Shrewsbury, 62 cm à Worcester, 30 cm à Boston.

– état du Connecticut : 50 cm à Killingly, 35 cm à Tolland.

– état du New Hampshire : 50 cm à Windham

Les états plus au sud de Pennsylvanie et  de Virginie ont également touché mais avec des cumuls très inégaux, variant de 1 à 30 cm.

Juno a généré des rafales tempétueuses surtout dans l’état du Massachusetts avec 125 km/h relevé à Nantucket  et 120 km/h à Humarock, sur la côte près de Boston.

On observe également de nombreuses inondations sur certaines villes côtières du Massachusetts, avec par exemple des hauteurs d’eau de plus d’1 m dans les rues de Scituate.

Le scénario

Depuis Lundi, une nouvelle dépression s’est creusée sur les Grands lacs. Elle se heurte à de l’air doux qui remonte de la Floride. En se confrontant à cet air doux, cette perturbation est devenue très active et occasionne une véritable tempête de neige sur la côte est des Etats-Unis. On attendait alors jusqu’à 90 cm de neige dans les rues de New York d’ici mardi soir, finalement la dépression s’est décalée de 50 km vers le nord-est, touchant moins la ville que prévu. Ces intempéries se sont accompagnées de vents violents (plus de 120 km/h au Massachussets), accentuant le « blizzard ». Il s’agit tout de même d’une des plus violente tempête de neige à toucher le nord-est des USA.

Historiquement, les plus grands blizzards ayant eu lieu dans la ville remontent à 2006, 1947, et 1888, avec respectivement 68, 65, et 53 cm de neige. Le record pourrait donc bien être battu.

Mesure d’exceptions

7000 vols devaient être annulés dans les aéroports entre lundi et mercredi. Le maire, Bill de Blasio invitait les New Yorkais à rester chez eux.. D’autre part, les autorités avaient mis en place de sérieux moyens pour éviter les chaos. Les ponts et tunnels étaient  fermés, les transports en communs stoppés, alors que la circulation dans la ville n’était autorisée qu’aux ambulances ou chasse-neige. Cette interdiction de circuler était aussi valable dans le Connecticut, le New-Jersey ou encore le Massachussets.

Pas de dégel avant le 7 février

L’axe de la perturbation neigeuse lié à la tempête Juno a pris une orientation nord-sud. Dans ce contexte, l’air froid et le temps perturbé vont se maintenir jusqu’à mercredi avant que Juno ne s’éloigne en direction de la région des Grands Lacs. Les chutes de neige vont faiblir d’intensité en se concentrant entre le nord du Maine et Terre Neuve. Elles cesseront progressivement jeudi. C’est donc une évolution favorable qui est attendue à court terme. De nouvelles chutes de neige plus classiques en cette saison sont de nouveau prévues vendredi sur la Maine.

Par la suite, une longue période de grand froid est en vue, en raison de l’installation d’une solide masse d’air polaire sur tout le nord des Etats-Unis. Du 26 janvier au 7 février, il est possible que la région de New York ne connaisse aucun dégel. Le thermomètre plongera vers -15°C dans la nuit de mercredi à jeudi. (source:lachainemeteo)

Comments are closed.