Patrice Evra rejoint l’Olympique de Marseille pour une durée de 18 mois

EVRA

L’un des piliers de l’équipe de France, Patrice Evra, 35 ans, s’est engagé avec l’Olympique de Marseille pour une durée de 18 mois. Il rejoint la Ligue 1 après avoir passé plusieurs années en Angleterre et en Italie.

Le défenseur de la Juventus Turin Patrice Evra quitte l’Italie pour revenir en France. À 35 ans, il s’est engagé avec l’Olympique de Marseille.

« Après avoir satisfait aux obligations médicales, l’international français Patrice Evra a signé ce mercredi soir un contrat avec l’Olympique de Marseille pour une durée de 18 mois », a annoncé le club de la cité phocéenne dans un communiqué le 25 janvier.

Une défense renforcée

S’il ne jouait plus guère cette saison à la Juve, le premier achat vraiment spectaculaire de l’OM vient à point nommé renforcer une défense dépassée lors des deux derniers matches, contre Monaco (1-4) et Lyon (3-1) en Championnat. Si le club phocéen, 7e du championnat de France, parvient également à recruter Dimitri Payet (West Ham), il aura en fin de mercato reconstitué le côté gauche de l’équipe de France finaliste de l’Euro-2016.

Evra, 35 ans, compte 81 sélections avec les Bleus et a joué cinq finales de Ligue des champions, même s’il n’en a gagnée qu’une, en 2008, avec Manchester United. Il a aussi été cinq fois champion d’Angleterre et deux fois champion d’Italie.

« C’est un grand champion, un grand professionnel, je regrette son départ. Mais nous avons discuté et nous nous sommes mis d’accord. Je n’ai que des choses positives à dire sur Evra. Il a joué 10 ans à Manchester United, il est venu à la Juventus et a été un joueur très important pour nous », a ainsi réagi Massimiliano Allegri, l’entraîneur de la Juve après l’annonce de son départ.

Patrice Evra, qui avait quitté la France en 2006 en partant de Monaco, n’aura pas de mal à se mettre le Vélodrome dans la poche. Le latéral déclarait ainsi après un match dans cette enceinte avec les Bleus durant l’Euro-2016 : « Quand tu vois le Vélodrome en folie comme ça… Il faut féliciter cette ville de Marseille. C’est incroyable, cette atmosphère. Elle n’est pas comme ça au Stade de France, c’est dommage. Ça nous pousse à ne rien lâcher ».

Comments are closed.