Salem Poor: Patriote noir pendant la Guerre Révolutionnaire

salem-poor-225x300

La naissance de Salem Poor est célébrée le 30 octobre, il est né vers 1740/1750. Il acheta sa liberté en 1769 pour 27 livres ce qui représentait un an de salaire pour un homme de son rang.

Poor était un homme libre à Andover dans le Massachusetts. Il était marié à Nancy une femme libre Afro-Américaine et laissa sa femme pour aller combattre pour la Révolution Américaine. Il a été recruté par le capitaine Benjamin Ames dans le régiment du colonel Frye.

Il fut un héros de la « Bataille de Charlestown« , connue aujourd’hui comme la bataille de « Bunker Hill« . On lui attribue l’exécution du Lt. Col. Britannique James Abercrombie, infligeant un coup dévastateur au moral des soldats ennemis. Pour ses actions de valeur et sa contribution à l’événement historique, il fut choisit pour recevoir la récompense du « Continental Congres ».

Un document daté de décembre 1775, dans les Archives de l’Etat du Massachusetts, indique qu’un homme du Régiment du Colonel Frye s’est « comporté comme un officier expérimenté » et que cet homme est un « brave et vaillant soldat ». Ce document est signé par 14 officiers qui étaient présents à la bataille, y compris le Colonel William Prescott. Ce héros de la « Bunker Hill » est Salem Poor.

Puis, Salem Poor devint une victime du préjugé lorsque George Washington décréta que les Africains Américains n’étaient pas souhaités pour être recrutés, ni autorisés à s’engager dans l’Armée américaine. Washington inversa sa position quand le Gouverneur britannique de Virginie libéra tous les Africains Américains prêts à servir sous le drapeau britannique. Alors, Poor continua de servir sa nouvelle patrie, se battant (pour elle)

Il y a peu d’archives sur le service exemplaire de Poor, et ce qu’il est devenu après la « Guerre Révolutionnaire » est inconnu. (source: medarus)

 

 

Comments are closed.