Du nouveau dans l’affaire du match: Benin-RDC

Le public congolais retient son souffle depuis hier , après les récentes “informations” évoquant une éventuelle disqualification de la sélection de la République Démocratique du Congo (RDC) pour avoir effectué 4 changements en cours de jeu lors du match face au Bénin, en match comptant pour la 6e et dernière journée du groupe “J” des qualifications au mondial 2022.

Le double champion d’Afrique avait commis une bévue monumentale en effectuant 4 changements en cours de jeu, alors que les règlements en vigueur exigent 3 arrêts de jeu seulement en cours de match pour faire les changements.
Coup de tonnerre : la RDC menacée de disqualification.

Cette faute administrative a fait couler beaucoup d’encre. En effet, certaines parties sont allées jusqu’à parler d’une éventuelle disqualification de la sélection de la République Démocratique du Congo.

De son côté, le journaliste français d’origine algérienne Nabil Djellit a confirmé que la sélection de la RDC ne risque pas la disqualification et que le corps arbitral, seul, serait sanctionné si cette erreur administrative sera confirmée.

Rappelons que les “léopards” de la RDC ont damé le pion aux “écureuils” du Bénin sur un score de 2-0 grâce aux buts de Dieumerci Mbokani et Ben Malango, en cette grande finale du groupe “J”, ce que leur a permis d’accéder au 3e tour des qualifications.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 + 11 =