Dérives politiques: Macky SALL exige des mesures pour réduire les troubles

En conseil des ministres ce mercredi 22 mars 2023, le président de la république son excellence Macky SALL a exigé que des mesures soient prises pour préserver l’ordre publique après les troubles survenus dans le pays. Depuis le 16 mars dernier, jour du procès en diffamation opposant Ousmane SONKO et Mame Mbaye NIANG; des échauffourées ont éclaté un peu partout dans le pays. Mardi en Casamance, un homme a été tué lors des affrontements entre militants de Pastef et forces de l’ordre.

Devant le risque d’une explosion sécuritaire, le président de la république a engagé son gouvernement dans la recherche de solutions idoines pour dit-il ”préserver les acquis démocratiques et l’ordre public”

Concernant la sortie du président Macky SALL dans le magazine français ”L’Express”, déclarant que sa candidature pour 2024 est déjà régler par la constitution, le communiqué n’a pas apporté d’explications. Et c’est tout l’enjeu du procès Ousmane SONKO Mame Mbaye NIANG renvoyé au 30 mars prochain en audition spéciale. Le leader de Pastef sera t-il radié de la liste pour 2024 en cas de condamnation? et le président de la république le sera t’il pour une 3e candidature?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
42 ⁄ 21 =