INFOS DE LA CAN N01:des nouvelles sur la blessure d’Ismaila Sarr-Diamel Belmadi prévient ses joueurs

Bienvenue dans votre premier numéro de “Infos CAN”.On va démarrer avec l’équipe nationale du Sénégal qui a démarré sa préparation de la CAN 2021 avec plusieurs absents dont Ismaila Sarr, puis l’Algérie avec le discours de Belmadi à ses joueurs sans oublié la réponse de Sébastien Haller à un journaliste sur la tenue de la CAN.Bienvenue

Sénégal

Conférence de presse de Teddy Pellerin préparateur physique de l’équipe nationale du Sénégal

Blessé, le sociétaire de Watford Ismaila Sarr,ne pourra pas rejoindre l’entrainement collectif jusqu’à la fin du mois de janvier.

« On est en relation avec le staff médical de Watford. On essaie d’avoir le plus d’informations possible. On sait aussi qu’il doit retourner à Barcelone pour un examen et on est en relation très étroite avec Watford et le joueur. On a toujours bon espoir qu’il réintègre le groupe.On ne prendra pas de risques inutiles pour sa carrière. Ca c’est évident ! Mais on suit cela de très prés avec le club de Watford. C’est forcément avec le club qu’on doit trouver la meilleure solution pour le joueur, pour la sélection du Sénégal et forcément pour le club dé Watford. La priorité c’est la meilleure solution pour le joueur et la sélection du Sénégal. » a expliqué le préparateur physique des Lions

Teddy Pellerin rassure sur la forme de Kalidou Koulibaly

« Actuellement, on travaille avec Kalidou Koulibaly sur son retour de blessure. On a suivi de très prés sa réathlétisation à Naples, là on est dans la phase de finalisation. On met tout en œuvre avec le staff médical pour qu’il retrouve le groupe le plus vite possible sur le terrain. Actuellement, l’IRM de contrôle au niveau de s cicatrisation était très rassurante. Maintenant, on continue à travailler très sereinement et sérieusement. Mais on n’est pas du tout inquiet à son sujet. »

Conférence de Djamel Belmadi :Vaut-il mieux être le favori ou l’équipe que personne ne considère ?

« La CAN était plus à notre portée que la Coupe du Monde, nous l’avons gagnée pour la première fois depuis 1990. On a clairement envie de remplir cette vitrine, de ramener des titres », a ajouté l’ancien sélectionneur du Qatar, en affirmant ensuite que ne plus avancer masquer ne le dérange pas plus que cela : « La pression du tenant du titre ne peut être que positive. Tu fais tout pour arriver à un certain niveau ou à un certain statut pour t’écrouler ensuite? Non!».

« Vaut-il mieux être le favori ou l’équipe que personne ne considère ? Quand je suis arrivé, c’était la deuxième hypothèse! Et ce même dans des choses qui ne sont pas perceptibles pour les médias. Dans les instances, personne ne nous considérait, a-t-il rappelé, avant d’enchérir. Quand on va au tirage au sort de la CAN2019 en Égypte, on a été traités comme une sélection qui ne valait rien. Un an plus tard, on nous remet le trophée et tout était différent. Nous voulons rester haut, nous voulons rester forts ».

Il y a deux ans, l’Algérie a dépoussiéré son palmarès et le mois dernier elle a encore conquis un nouveau titre avec la victoire glanée en Coupe Arabe. Youcef Belaili et ses coéquipiers ne sont toutefois pas rassasiés et Belmadi s’en réjouit. « Aujourd’hui, j’ai faim de titres, envie qu’on respecte mon pays. Quand on voit notre drapeau pendant la Coupe Arabe… ce n’est pas du nationalisme bête et méchant, c’est l’envie de nous voir tout en haut. Cette flamme-là m’anime ».

« La France championne du monde en 2018 sort au second tour de l’Euro suivant. C’est un échec cuisant donc ça pend au nez de tout le monde. Jouer face au champion donne un supplément d’âme et c’est la beauté du sport!», a-t-il prévenu.

Au premier tour, Mahrez et sa bande vont devoir d’ailleurs se mesurer à un autre candidat à la victoire finale, à savoir la Cote d’Ivoire. Belmadi met dès maintenant en garde ses hommes contre toute forme de complaisance : « Tout le monde va vouloir nous faire tomber, encore plus la Côte d’Ivoire qui est d’ores et déjà non qualifiée pour la prochaine Coupe du Monde. Jouer en Coupe d’Afrique face au tenant du titre, qu’ils ont une série d’invincibilité… ils auront toutes les raisons du monde de vouloir nous faire tomber. Ils vont vouloir gagner cette CAN et tant mieux, nous, nous allons assumer. Mais pour nous battre, il va falloir souffrir. Nous, nous ne lâcherons rien jusqu’au bout. Et je le répète : nous assumons notre statut. Je préfère ça au statut de petite équipe que personne ne respecte. Nous avons un défi important devant nous et nous en sommes contents ».

Cote d’ivoire

La reponse de Sébastien Haller sur la tenue de la CAN continue de faire parler.

Interrogé sur la possibilité de faire l’impasse sur la Coup d’Afrique des Nations (CAN) pour rester à la disposition du club amstellodamois, le natif de Ris-Orangis en France n’a pas manqué de répliquer de fort belle manière.

“Cette question montre tout le manque de respect que vous avez pour l’Afrique.” a-t-il lancé, avant de poursuivre “Poseriez-vous cette question à un joueur européen avant un Euro ?? Bien sûr que je vais aller disputer la CAN“.a t’il répondu.

Bonne lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 23 =