Kabirou Mbodj, Pdg Wari : “Au Sénégal, on détruit les initiatives locales au profit d’intérêts étrangers”

Kabirou Mbodji est au bout du rouleau! Pousser à l’extrême, le PDG de Wari, a fait une sortie pour solder ses comptes contre les autorités. Dans un entretien accordé avec le journal L’Observateur. Le richissime en a profité pour accuser l’État d’avoir empêché le rachat de Tigo par Wari.

Selon le patron de Tigo, par ailleurs homme d’affaires, l’ex ministre est à l’origine de tous ces malheurs et n’a pas manqué une seconde pour lui reprocher d’avoir orchestré des magouilles avec son beau-frère pour casser l’achat de Tigo par Wari.

Kabirou renseigne que ces derniers l’ont dénigré outrageusement pour offrir Tigo sur un plateau à Xavier Niel de Free, dans un consortium où «un Sénégalais s’est présenté comme l’alternative afin de récolter des miettes».


«(…) Au Sénégal, on cible les initiatives locales pour les brider, voire les détruire, au profit d’intérêts étrangers, au détriment de l’intérêt collectif de nos pays. Cela perdure depuis la nuit des temps où nos propres frères vendaient les nôtres aux colons contre rémunération (…)», a-t-il martelé.

Il enfonce le clou : «Au Sénégal, nous déplorons le fait que l’État n’ait pas pris la mesure des conséquences des multiples attaques contre Wari qui sont à l’origine de la perte de dizaine de milliers d’emplois».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =