8e édition du forum sur la coopération Sino-africain:le président Macky Sall salue le ” soutien de la Chine à l’Afrique”

Le chef de l’Etat sénégalais a salué, lundi, le ‘’soutien considérable’’ qu’apporte la Chine à l’Afrique pour le développement des secteurs indispensables à tout effort d’émergence, malgré la pandémie de Covid-19.
Dans son discours d’ouverture à la 8e conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC), Macky Sall a demandé à la Chine de continuer le ‘’formidable travail’’ de construction d’infrastructures de base en Afrique (routes, autoroutes, chemins de fer, ports, aéroports, infrastructures numériques et électriques) rapporte le site Agence de presse sénégalaise.

Evoquant les nouvelles routes de la soie, une initiative de la Chine, le Programme de développement des infrastructures en Afrique et la zone de libre-échange continentale africaine, il a souligné qu’‘un large potentiel s’offre au partenariat sino-africain en matière de projets d’infrastructures’’.

Macky Sall a aussi plaidé pour une accélération de la collaboration avec la Chine, dans le but d’assurer le développement des capacités industrielles africaines, afin que le continent produise plus et réponde mieux aux standards qui facilitent l’accès de ses produits aux marchés chinois et mondial.

‘’C’est à la fois un besoin de solidarité et une nécessité de coopération gagnant-gagnant. En effet, l’industrialisation de l’Afrique et son intégration aux chaînes de valeur mondiales offrent à tous nos partenaires de nouvelles opportunités d’approvisionnement, face à une demande mondiale toujours croissante, des pénuries de plus en plus fréquentes et des hausses de prix souvent imprévisibles’’, a expliqué le président sénégalais.

Il a invité l’Afrique et la Chine à ‘’travailler au renforcement de la souveraineté pharmaceutique et médicale, et à la sécurité sanitaire de nos pays’’.

La pandémie de Covid-19 a révélé des vulnérabilités communes à tous les pays, selon M. Sall.

Il encourage l’intensification des échanges sino-africains dans la formation en ressources humaines, la recherche médicale, la valorisation des médecines traditionnelles et l’investissement dans la production locale de médicaments et de vaccins.

Macky Sall a préconisé la poursuite des efforts de modernisation de l’agriculture pour ‘’assurer notre souveraineté alimentaire collective et faire de la transformation locale de nos produits agricoles un facteur d’émergence économique et de lutte contre le chômage et la pauvreté’’.

‘’Avec plus de 30 millions de kilomètres carrés, plus d’un milliard d’habitants et d’importantes réserves hydriques, l’Afrique a le potentiel de ressources nécessaires pour assurer sa nourriture et contribuer à nourrir le monde’’, a-t-il assuré.

Macky Sall souhaite que l’Afrique et la Chine renforcent la formation technique et professionnelle, l’apprentissage des métiers et l’éclosion des talents dans le numérique, pour soutenir l’emploi, l’auto-emploi et l’entrepreneuriat des jeunes.

Il encourage l’accélération du programme d’implantation des ateliers Luban en Afrique comme modalité pratique de mise en œuvre du transfert de technologies et de savoir-faire chinois.

Les ateliers Luban visent à former du personnel professionnel et technique pour les entreprises chinoises implantées hors de la Chine, tout en stimulant l’emploi au niveau local.

Luban (507-440 av. J.-C.) est un inventeur, charpentier et ingénieur chinois de renom. Selon la tradition, il a été à l’origine de nombreuses inventions, notamment en matière de menuiserie et de charpenterie, mais aussi d’art militaire (machines pour les batailles navales).

Avec APS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 15 =