Barrages C1: L’OM d’Iliman NDIAYE et D’Ismaila SARR éliminé par le Panathinaikos

Grosse désillusion pour l’Olympique de Marseille et ses supporters! En match de barrage retour ce mardi comptant pour la qualification en ligue des champions, le club phocéen s’est fait surprendre par les grecs de Panathinaikos (2-2; 3-5 tab). Une défaite cuisante devant les milliers de supporters venus acclamer au Vélodrome. L’OM ne jouera pas cette saison la ligue des champions.

Dans un vélodrome pourtant acquis à leur cause, les marseillais avaient entamé de la plus belle des manières. Sur une ouverture en profondeur d’Ismaila SARR pour Aubameyang, le gabonais ouvrait le score dès la 2e minute de jeu (1-0). Supers dominateurs, les phocéens ont longtemps poussé. Sur un festival Iliman NDIAYE était à deux doigts de doubler la mise, mais son tir passait juste à côté du poteau. Jusqu’à la pause, l’OM continuait d’étouffer le club grec et parvenait logiquement à trouver la faille avec un centre de Clauss repris au premier poteau encore par Aubameyang (2-0, 45+1e) en faveur de marseille.

Au retour des vestiaires, les hommes de Marcelino restaient encore tranchants. Le sénégalais Ismaila SARR pensait d’ailleurs enfoncer le clou sur un caviar d’Aubameyang, mais une position illicite était logiquement signalée. Sauf que dans les ultimes minutes de jeu, les olympiens se sont vu acculés par les grecs. Sur un corner, la VAR signalait un pénalty pour le Panathinaikos, la faute à une main de Guendouzi. Face à Lopez, Loannidis n’a pas tremblé et a arraché la prolongation (2-1, 90+8e).

En prolongation, L’OM s’est encore procurer de situations chaudes mais à chaque fois les joueurs ont manqué de précision. Les deux équipes ont été incapables de se départager avant la séance des tirs au buts. Et dans cet exercice, le Panathinaikos a pris le meilleur sur Marseille avec un raté de Matéo Guendouzi (3-5 tab). Un coup de tonnerre dans le Vélodrome!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 ⁄ 9 =