La Cérémonie de lancement du rapport annuel sur l’état de la population mondiale.

La Cérémonie de lancement du rapport annuel sur l’état de la population mondiale s’est tenue ce vendredi 01 avril au musée des civilisations noires.

Cette cérémonie  organisée par UNFPA (Fond des nations unis pour la population)vise à lutter contre les grossesses non désirées dans l’Afrique de l’Ouest et le centre.

Pour rappel à l’échelle mondiale la moitié des grossesses soit 121 millions de personnes qui présente un taux de 60% sont des cas de grossesses non intentionnelles.

C’est à cette remarque que L’INFPA procède à un lancement spécifique pour apporter des solutions sur cette problématique.

Les grossesses non intentionnelles causent également beaucoup de problèmes et poussent certains jeune filles à l’avortement d’où la quintessence de cette journée.

Madame le ministre de la femme,ndaye Sali Diop Dieng souhaite aux membres de l’organisation UNFPA la bienvenue et montre son engagement dans ce combat

« Qui se soucie des risques que parcourent la hausse des grossesses non désirées à l’ultime obligation de s’engager à la lutte pour le bien être de la femme »,affirme madame le ministre de la femme.

Le secrétaire général du mouvement islamique parle sur les recommandations de l’islame,sourate Al bakara verset 3 Allah nous dit ce qui est permis et ce qui est interdit sur la planification.

Le représentant de COMEX quand à lui il met l’accent sur l’éducation de base que les parents doivent veiller pour garder les valeurs.

Natalia secrétaire général des nations unis et directrice exécutif de UNFPA intervient sur  la prise en charge des personnes victimes de la grossesse non intentionnelle et la politique de sensibilisation qu’il faut mettre sur place afin de conscientiser les populations sur les dégâts que cela peut engendrer chez les personnes victimes.

C’est dans cette suite chronologique que s’introduit le ministre de l’économie du plan et de la Amadou hott pour parler sur l’entreprenariat,lautonomisation des femmes,le droit des femmes et de la suivie.

Le renforcement de la communication et des suivis pour la protection de femmes,la réduction des décès maternels,programme de couverture sanitaire,les partenaires avec le gouvernement également ont un grand rôle dans cette lutte.

Les grossesses non désirées détruisent plusieurs vie et mènent les femmes dans des situations très difficiles qui conduisent même parfois à une pertes de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 ⁄ 11 =