Attaques – Ziguinchor: Doudou Ka et Sonko s’accusent mutuellement!

Les derniers affrontements survenus à Ziguinchor entre les militants de Ousmane Sonko et ceux de Doudou Ka ont occasionné une nouvelle violence aujourd’hui. Cette fois-ci, les deux leaders politiques se renvoient la balle.

A quelques mois des échéances électorales, le landerneau politique est secoué par des violences et affrontements entre deux camps : celui du Pastef de Ousmane Sonko et celui de Doudou Ka, de la mouvance présidentielle. Il y a une semaine, des éléments supposés appartenir du camp de la majorité ont attaqué le leader de Pastef qui sillonnait tranquillement la ville. Après quelques jours seulement, les histoires se répètent entre les deux leaders. Mais, à la différence de l’autre évènement, les deux leaders se sont accusés mutuellement. Prenant parole devant ses partisans à Ziguinchor, Doudou Ka a accusé encore Ousmane Sonko de “provocation” et de “victimisation”.

 Selon lui, ils ont pris la peine de filmer et ils detiennent devers eux des preuves irréfutables que les “sonkistes” ont mené les attaques.

“Heureusement que nous avons pris les devants cette fois-ci pour filmer les gourdins que ses jeunes avaient”, a-t-il soutenu accusant le leader de Pastef de vouloir semer “le chaos”. Auparavant, il a indiqué qu’”Ousmane Sonko sait que quand deux cortèges se rencontrent, ça peut déborder surtout qu’il n’avait pas une autorisation”. Ousmane Sonko qui a été accueilli chez lui, à Dakar, par des partisans, a évoqué des “enfantillages”.

Pour rappel, le climat était très tendu, ce dimanche aux alentours de l’aéroport de Ziguinchor. En effet, le leader du PASTEF rentrait à Dakar alors que Doudou Ka arrivait à Ziguinchor. Sur la route de l’aéroport, le cortège des patriotes a été attaqué par des partisans du dg de l’Aibd qui attendaient leur leader, renseigne Libération Online.

Plusieurs blessés sont signalés. N’empêche, Ousmane Sonko a pu prendre son vol. Mais ce n’était pas fini puisque ses militants, décidés à venger cette attaque, se sont massivement mobilisés devant l’aéroport où Doudou Ka a été bloqué pendant plusieurs minutes avant de pouvoir sortir sous escorte. La situation est revenue au calme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 15 =